Le manga ne représente plus un genre pour pré-adolescent comme ce fût le cas à ses débuts ! Non, maintenant cela représente un marché auquel les maisons d'édition font de plus en plus attention, à tel point qu'en 2004, 35% des nouveautés publiées dans le domaine de la bande dessinée. De plus, c'est le genre de bande dessinée le plus traduit en France, devant les productions franco-belges habituelles.

Le genre va t-il se tarir les prochaines années ? Certainement pas puisque tous les grands éditeurs de BD, Glénat, Dargaud, Casterman, Delcourt... ont créés leurs propres collections. Ainsi de gros investissements de développement ont été effectués afin de proposer aux lecteurs français un catalogue de titres de plus en plus hétéroclites. Yves Schlirf, directeur éditorial de Dargaud Benelux et fondateur de Kana annonce ainsi : "Cette année, nous allons passer de 60 à 110 titres publiés en diversifiant notre offre avec des collections d'auteurs moins commerciaux" (source : L'expansion, Février 2005).

Certes, en terme de ventes nous sommes loin des bande dessinées "classiques" qui se vendent à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires (voire le post du blog de Pierre Assouline sur le sujet), mais personnellement, je préférerait faire lire des mangas plutôt que Titeuf ! Alors, à vous de choisir, mais choisissez bien ! Surtout si vous ne voulez pas passer pour un "has been"...