kiev_from_the_lavramed

Suite aux conseils d'un des visiteurs de ce blog, je me suis attelé à la lecture de "l'ami du défunt" d'Andreï Kourkov - auteur également du livre "le Pingouin".

Donc me voilà à lire le deuxième roman ukrainien de ma petite vie, et quelle ne fut pas ma surprise : encore une histoire à dormir debout, rocambolesque et absurde. A croire qu'Andreï Kourkov excelle dans ce domaine ! Un style plutôt comique, agréable à lire sans se prendre la tête : Kourkov fait vivre les protagonistes de manière très simple dans un environnement toujours aussi peu sûr, celui de l'ex-URSS.

Nous voilà donc encore une fois à Kiev, à suivre l'histoire d'un chômeur désespéré n'attendant plus rien de la vie. (Le début de l'histoire ressemble étrangement à celui du livre "le Pingouin", ce qui est un peu dommageable...) L'homme, au bord du gouffre, programme alors sa propre mort par l'entremise d'un tueur à gage. Quoi de mieux pour faire parler de soi ? Malheureusement -ou plutôt heureusement- il reprend goût à la vie : sa femme a quitté la maison pour vivre avec un autre homme (de toute façon ils ne se parlaient plus...) et lui rencontre une jeune femme qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Mais le tueur à gage est toujours à ses trousses et cherche toujours à le liquider... Quels détours va bien pouvoir prendre cette histoire; en Ukraine, tout est possible.

J'ai assez apprécié l'histoire, même si elle n'est pas très originale. Kourkov propose vraiment ici une autre approche, pleine de suspens et de comique, ce qui rend ce roman plutôt attrayant. Malheureusement, les protagonistes et les situations m'ont semblés trop proche de son précédent livre "le Pingouin". Malgré tout, c'est une très bonne distraction qui fait passer un moment agréable. Je tiens à préciser tout de même que "L'ami du défunt" a été sélectionné comme l'un des trois meilleurs d'Europe par l'Académie du film européen à Berlin : il ne peut donc pas être totalement mauvais...

ami_du_defunt