kourkov

Un très bon roman, c'est assez rare pour être signalé, alors je n'hésite pas ici à en faire la promotion. 'Le Pingouin" est le premier roman d'Andreï Kourkov, auteur russe multilinguiste (il parle tout de même neuf langues) vivant à Kiev.

Justement, tout se déroule à Kiev, ville cosmopolite, méconnue, impitoyable avec les plus faibles : bienvenu dans le monde sans règles de l'ex-Union Soviétique. L'histoire est simple, presque saugrenue mais elle ne manque ni de charme ni d'intrigue : Victor Zolotarev, écrivain sans emploi qui n'a jamais publié un livre, traîne sa solitude avec Micha, manchot royal donné par le zoo de la ville. Micha est neurasthénique et passe sa mélancolie dans des bains d'eau froide. Un beau jour, le patron d'un grand quotidien lui propose d'écrire des nécrologies de personnalités du monde politique, financier, etc... Des nécrologies pour des personnalités bien en vie. Des nécrologies juste au cas où pense Victor. Quand les personnalités commencent à tomber comme des mouches, Victor se retrouve plongé malgré lui dans une histoire qu'il ne contrôle pas. Mais qui se cache donc derrière cette machination ?

Il faut vraiment être russe pour pondre pareille histoire. D'un côté c'est original, drôle, emballant ; d'un autre côté c'est triste, presque effrayant, surtout intriguant. Ce couple improbable (que peut bien faire un manchot royal dans un appartement...?) est plongé dans cette histoire loufoque et subtile, pour le plus grand plaisir du lecteur qui se délecte de chacune des expériences qui leur arrive.

Andreï Kourkov manie la plume avec une finesse incroyable, peint un décor totalement incroyable auquel on accroche immédiatement. Le tragi-comique de ce livre est bluffant et franchement j'en redemande. J'ai fini le livre très - trop ? - rapidement et je ne demande qu'une chose : lire les autres ouvrages de Kourkov et y trouver cette fraîcheur qui manque cruellement à beaucoup des romans actuels. Vous l'aurez compris, je vous conseille de l'acheter les yeux fermés !

pingouin

Plus d'infos sur l'auteur ici : les éditions du Seuil.