Personnellement, j'en ai marre d'entendre ces "stars" à la radio, à la télévision, de les voir en couverture de magazines insipides, et en plus de les croiser au rayon "littérature" des magasins de produits culturels. Un véritable ras-le-bol qui, je pense, n'engage pas que moi, j'en suis sûr !

La liste des livres de révélations est longue, très longue, pour sûr trop longue : je ne les ai pas lu, je ne me permettrais donc pas de faire une jugement sur le style de ces livres. Par contre, question déballage, je dis "STOP !"
Le nombre d'artistes qui ont vidé leur sac, lavé leur linge sale en public est impressionnante. La grande mode est maintenant aux proches, aux descendants de ces artistes, de déblaterer sur leurs querelles intestines : les derniers en date sont évidement la fille de Michel Sardou, Jean-Pierre Foucault, Guillaume Depardieu, Claude Gensac, Benjamin Castaldi, Jean-Claude Brialy, Sylvie Vartan,... J'en passe et des meilleurs.

Qui est le grand gagnant de ce grand déballage ? Certainement pas le lecteur, qui n'apprend certes rien d'intéressant mais qui, de plus, prend une position de voyeur tout à fait néfaste. Les éditeurs, eux, sont totalement heureux tant les gains sont important dans ce type de littérature (oui je suis obligé d'utiliser ce terme...) : rien à dire, ça se vend comme des petits pains, le risque est minime.
Qu'en est-il de l'auteur ? Que gagne t-il ? A mon avis, cela fait gagner plusieurs dizaines de visites chez le psy, en plus de faire gagner plusieurs dizaines (centaines ?) de milliers d'euros. Voit-on l'auteur de manière un peu plus humaine ? La star devient-elle pour autant quelqu'un comme tout le monde ? Etonnant monde où les inconnus se battent pour devenir de pseudo-stars, et où les stars se cachent d'en être...