On ne présente plus "le Parfum" de Patrick Süskind, par contre souvent est oublié de parler de la magnifique petite nouvelle "le Pigeon".Vraie petite perle, cette nouvelle de 88 pages se lit d'une seule traite tant elle est amusante, déconcertante, surprenante.

L'histoire insolite d'un homme pris au dépourvu par le regard d'un pigeon, lui qui aime tant que toute sa vie se déroule sans anicroches, dans une sorte d'habitude chronométrée.Vieux garçon vivant dans une chambre de bonne, celui-ci ne pourra y retourner sans croiser le regard de ce pigeon : un regard accusateur ? persécuteur ? perturbateur ! Comment Johnatan Noël pourra t-il s'en sortir, comment va t-il surmonter cette épreuve ?

Véritable petit bijou de psychologie, "le Pigeon" nous offre ici un nouvelle pour le moins originale dans laquelle tout le monde y trouvera son compte, tant les lecteurs chevronnés que les néophytes. Même si, dans un genre vraiment différent, "le Parfum" reste la référence de l'auteur.