L'ouvrage publiée chez Taschen à propos de Stanley Kubrick est tout bonnement magnifique : à la fois le contenu éditorial et les images choisies pour illustrer les propos sont de très bonne facture, et permettent de mieux comprendre l'un des grands maîtres du cinéma.

Retraçant toute sa filmographie, de ses premiers courts-métrages jusqu'à « Eyes Wide Shut », l'auteur Paul Duncan créé continuellement un parallèle entre ses œuvres et sa vie personnelle, et ce afin de mieux appréhender son œuvre.

En effet, comment interpréter la scène de la bataille de tartes à la crème dans le « Dr. Folamour » ? Que peut bien représenter ce petit monolithe noir dans « 2001, l'Odyssée de l'Espace » ? Pourquoi « Orange Mécanique » a t-il été interdit de diffusion en Angleterre ? Quelle est la place de l'absurde dans toutes ses œuvres ?

Cet ouvrage Taschen ne donne certainement pas toutes les clés de toutes ses œuvres, il a pour lui d'ouvrir les yeux sur ce homme incontournable du cinéma qui s'est tout essayé à la plupart des grands genres du cinéma, du reportage au western, du film historique à la science fiction.